voir toutes les actualités
23 avril 2020

Château Puech-Haut, un domaine sous le sceau du bélier

Quand on emprunte la longue allée bordée d’oliviers avec le vignoble de chaque côté, on a du mal à s’imaginer qu’à cet endroit, il y a 25 ans, rien ne faisait penser à une propriété viticole. Car aujourd’hui, avec ses 150 hectares, Château Puech-Haut est un des plus beaux domaines du Languedoc, et les vins figurent parmi les meilleurs de la région.

Une histoire singulière

 

Si le lieu se distingue par son esthétisme, son histoire est loin d’être banale, tout comme son propriétaire : Gérard BRU, un ex- industriel qui, partant de rien avait créé une entreprise de 500 Employés et une fortune personnelle.

Au début des années 80, il achète 25 hectares de terre au nord-est de Montpellier. Pas un cep de vigne, que des oliviers et de la garrigue. Le terroir n’était pas encore classé A.O.C., mais pas de doute, un terroir excellent pour la vigne : des sols constitués d’argile, de calcaire et couverts de galets roulés, les mêmes galets que l’on trouve à Châteauneuf du Pape. De plus, en provençal, “Puech” signifie “colline”, Puech Haut désigne donc une colline en hauteur, un atout majeur sous ces latitudes (grâce aux fameux écarts de température entre le jour et le nuit). Il n’y avait pas de bâtiments non plus, ni d’habitation, ni de cave de production. Gérard BRU, devait comme avec son entreprise, tout commencer du début. 10 ans suivent avec leurs travaux de labour, de défriche, et de plantations.

L’ancienne préfecture de Montpellier, une “Folie”, comme on appelle ces maisons de campagne de la fin du 19ème est achetée, démontée et remontée pierre par pierre et constitue aujourd’hui le bâtiment principal du Château. De la même manière, les bâtiments de l’impressionnante cave et du chai ont été déménagés.

Cette histoire unique et singulière, fruit de la passion d’un homme toujours dans la mouvance de l’innovation a sans aucun doute contribué au rayonnement du domaine qui donne lieu à une palette éclectique de saveurs au travers de cuvées d’exception, dotées d’une identité forte, reflet de la richesse des terroirs et d’un savoir-faire alliant traditions et modernité. Une identité respectueuse du vivant qui s’incarne également au travers d’un animal emblématique : le bélier.

 

Une gamme Argali en trois couleurs

 

Parmi les cuvées phares de Château Puech-Haut, figure la cuvée Argali rosé 2019, IGP Pays d’Oc, de son ancien nom, cuvée Haut Prestige rosé 2019. Une cuvée, fer de lance d’une nouvelle gamme baptisée Argali, qui se décline en rouge et en blanc.

Un nom qui rend hommage au bélier géant de Mongolie, l’Argali et qui a pour écrin une bouteille rappelant les pics enneigés de l’Himalaya. Avec sa couleur rose pâle, son nez frais aux arômes fruités de pomelo et de fruits exotiques, l’Argali rosé, alchimie de cépages Grenache et Cinsault vous promet des moments festifs et conviviaux, entre amis ou en famille, à savourer en terrasse, en apéritif ou en accompagnement de salades composées et de grillades.

Un rosé désaltérant qui fleure bon le soleil et les barbecues, ode à la bonne humeur et au partage ! Alors cédez sans hésiter à la tentation de ce rosé que vous pouvez retrouver aux Caves Maurin en Bourgogne Franche-Comté.